Chargement Évènements

Jour 3

Un Vent de renouveau

Jérémy Jouve (guitare)

Adélaïde Ferrière (marimba)

Falla/Boccherini/Meïmoun (contemporain/classique)

Concert du soir suivi d’une dégustation de vins

Biographies

Adélaide Ferrière

Décrite comme « Un Phénomène », par le journal Le Monde, Adélaïde Ferrière incarne l’arrivée des percussions sur le devant de la scène classique (Le Figaro).
Au cours de la saison 24-25, Adélaïde fera ses débuts avec l’Orchestre National de France au Festival Présences, mais également avec l’Orchestre Symphonique de Porto-Rico, l’Orchestre de chambre de Genève, le Brno Philharmonic, et en tant qu’artiste associée de l’Orchestre Dijon Bourgogne. Des concerts en France, Italie, Mexique, États-Unis, Taiwan et Corée du Sud viennent compléter cette saison en format récital et musique de chambre.

Basée à Paris, la jeune soliste se produit sur des scènes de renoms telles que la Philharmonie de Paris, l’Auditorium de Radio-France, le Mozarteum de Salzbourg, la Comédie Française, le Snow Concert Hall, la Philharmonie du Luxembourg, le Théâtre Antique d’Épidaure, l’Auditorium Rainier III de Monaco ainsi qu’au Salzburger Festspiele, Festival Présences, Un Violon sur le Sable, au Printemps des Arts de Monte-Carlo, Festival d’Automne, Festival de Pâques, Festival Berlioz, à la Folle Journée de Nantes et aux Variations Musicales de Tannay. Elle a notamment collaboré avec l’Orchestre Philharmonique de Radio-France sous la direction de Sir George Benjamin, l’Orchestre de chambre de Paris, les musiciens de l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre de l’Opéra National de Lorraine, le Latvian Chamber Orchestra, l’Orchestre Symphonique de Xalapa, l’Orchestre de l’Opéra de Toulon, l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté et l’Orchestre de chambre Nouvelle-Aquitaine. En 2022, elle est également artiste associée de l’Orchestre des Pays de Savoie.

Ses concerts et master-classes l’ont menée en Allemagne, Angleterre, Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Chine, Colombie, Danemark, Espagne, États-Unis, Grèce, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Mexique, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République Tchèque, Suisse & Taiwan et ont été diffusés sur Arte, Medici.tv, CultureBox, France Télévisions, France Musique et Radio Classique.

Très investie dans le répertoire contemporain, la musicienne a participé à plus d’une cinquantaine de créations mondiales et travaillé avec des compositeurs tels que Philippe Hurel, Martin Matalon, Camille Pépin, Hugues Dufourt, Mikaël Karlsson, François Meïmoun, et bien d’autres…

En 2012, Adélaïde intègre à l’âge de 15 ans la classe du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où elle obtient son Master avec les félicitations du jury en 2017. Elle étudie également en 2016 au Royal College of Music de Londres. En 2017, elle est désignée « Révélation Soliste Instrumental » des 24èmes Victoires de la Musique Classique et devient la première percussionniste à être nommée à l’occasion de cette cérémonie.

Son premier disque Contemporary est publié par le label Evidence Classics en 2020 et salué par la critique (Le Choix de France Musique, Joker Crescendo Découverte, Sélection Le Monde, Sélection Le Figaro, 4 **** BBC Music Magazine). Elle enregistre également pour les labels Mirare (Messiaen : Des Canyons aux Étoiles), Sony Classical (New York, Thibault Cauvin) et Présences Compositrices (Aether by Camille Pépin).

Adélaïde Ferrière est Artiste Yamaha et Kolberg. Elle est également soutenue par l’Adami, la Fondation Safran pour la musique, la Fondation suisse Engelberts pour les Arts et la Culture, et la Fondation Singer-Polignac où elle est en résidence avec le Trio Xenakis.

Jérémy Jouve

Nommé par la radio internationale FIP « ambassadeur de la guitare classique de par le monde », Jérémy Jouve multiplie les tournées internationales, les enregistrements, et les collaborations avec les plus grands interprètes et compositeurs.

Ses études à l’Ecole Normale de Musique puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où il suit l’enseignement des grands maîtres Alberto Ponce et Roland Dyens, l’orientent vers une approche engagée et poétique de la musique, une recherche incessante du beau son, et un profond amour et respect du texte.

Prodige de la guitare, sa carrière est marquée par un premier concerto avec orchestre à l’âge de 10 ans, une médaille d’or de conservatoire à 13, une première tournée en Europe à 16, et l’obtention du prestigieux prix du concours international organisé par la Guitar Foundation of America (GFA) remporté à 24 ans au Mexique. De ce parcours hors normes, Jérémy Jouve garde une forte empreinte de sincérité qu’il transmet aujourd’hui avec passion à ses élèves du Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris et du Pôle Supérieur Paris Boulogne-Billancourt, ainsi qu’à l’occasion de masterclasses lors de ses tournées.

En 2003, la GFA lui ouvre les portes d’une tournée nord-américaine de cinq mois et d’un premier enregistrement chez Naxos. Il publie ensuite, en 2008 et 2011, chez ce même label, deux albums consacrés à l’œuvre exigeante pour guitare solo de Joaquín Rodrigo. Un DVD Melbay « Concert Live » édité en 2009 et un album Reference Recordings « Traveling Sonata », en duo avec la flûtiste Viviana Guzman, nommé aux Grammy Awards en 2012, complètent ce cycle d’enregistrements.

L’album « Cavalcade », sorti en 2015, fruit de sa rencontre avec le compositeur Mathias Duplessy, ouvre la voie à une série de collaborations avec des compositeurs de renom tels que Thierry Escaich, Karol Beffa et François Meïmoun, ainsi qu’avec de grands chambristes tels que François Salque, Pierre Fouchenneret, ou encore des artistes issus des musiques improvisées comme Prabhu Edouard.

Fort de cette dynamique, il fonde en 2019 le « Festival International Guitare en Alpes » en Savoie, dont Cecilia Rodrigo, fille du célèbre compositeur, est la marraine. Alliant musiques de chambre et créations, ce festival d’un genre nouveau a pour objectif de réunir les plus grands talents autour de la guitare classique et de développer le répertoire de cet instrument.

Jérémy Jouve est dédicataire du tout premier concerto pour guitare de Thierry Escaich qu’il crée en 2022 avec l’Orchestre des Pays de Savoie, ainsi que de plusieurs œuvres de François Meïmoun, dont un concerto pour guitare et percussion créé en 2023 avec Adélaïde Ferrière et l’Orchestre des Pays de Savoie.

Parmi ses récentes parutions, on peut citer l’album “Jérémy Jouve & Friends” (Totem), qui présente la création d’une dizaine d’œuvres pour musique de chambre du compositeur Mathias Duplessy, pour lequel il s’est entouré de ses amis et formidables partenaires de la scène internationale. Son nouvel opus, « Impressions d’Espagne », enregistré en duo avec son partenaire de longue date le violoniste Pierre Fouchenneret, paraîtra au printemps 2024. Parmi ses projets d’enregistrements, figurent un album de musique française avec Pierre Fouchenneret et un disque du Trio Cavalcade (Mathias Duplessy, Jérémy Jouve, Prabhu Edouard) qui vient d’enchaîner avec grands succès de nombreux concerts aux Etats-Unis comme en Europe.

Jérémy Jouve joue sur les cordes Savarez, Alliance rouges et Cantiga Premium bleues.

BILLETS
TARIF PUBLIC : 15€
TARIF REDUIT (Moins de 25 ans) : 10€
TARIF GROUPE (à partir de 10 personnes) : 10€
TARIF ENFANTS (Moins de 12 ans) : GRATUIT

Partagez cet évènement, Choisissez votre Plateforme!